Configuration de l'OS sur Raspberry Pi

Au fil des versions, l’installation du Raspberry Pi a été considérablement simplifiée pour être aussi simple que d’installer un logiciel et des utilitaires. Il faut tout de même maîtriser certaines commandes basiques pour débuter dans les meilleures conditions.

Installation OS du Raspberry PI

Article publié le 03/05/2022

Conçu pour être simple à utiliser, le Pi n’est pas plus compliqué à installer et configurer qu’un PC. Comme spécifié dans un précédent article, le choix d’un système d’exploitation dépend des projets que vous envisagez de mettre en œuvre. Entre les différentes distributions Linux, les versions de Windows 10 compatibles, et les OS spécialisés, comme les distributions pour Media Center ou les jeux vidéo, il y a l’embarras du choix. Pour notre part, nous avions opté pour la stabilité et la diversité des projets dans le monde Linux avec le système d’exploitation de référence pour le PI : Raspberry Pi OS.

Développé par les créateurs du Pi et mis à jour régulièrement, il propose une fondation stable et un écosystème applicatif riche. Il vous donnera accès à plus de 35 000 paquets, des logiciels précompilés regroupés dans un format pratique pour une installation facile. Cependant, il vous faudra choisir entre trois versions plus ou moins étoffées et en fonction des projets envisagés. La Fondation Raspberry Pi a récemment mis à jour les différentes versions en introduisant des nouveautés qui facilitent l’adoption de la plateforme.

Un compte utilisateur est nécessaire

Contrairement aux premières versions assez basiques et peu accessibles aux débutants, les ultimes versions sont plus faciles à installer. Ceci grâce à l’adoption d’un assistant d’installation, qui est un passage obligé sauf pour la version Lite. Il permet une installation transparente d’un paquet contenant tout ce qu’il faut, et évite le recours aux commandes durant le processus. La version de base de l’OS comprend l’interface graphique du bureau Pixel et des applications et utilitaires de base permettant de démarrer. On y trouve le navigateur Web (basé sur Chromium), le lecteur multimédia VLC, un éditeur de texte et un émulateur de terminal. Selon les besoins, il faudra télécharger des paquets pour bénéficier de l’écosystème du PI. Pour ce faire, il vous faudra disposer d’un compte utilisateur.

Si vous avez acquis votre Pi dans une offre packagée, vous disposez certainement de tout ce qu’il faut pour démarrer, y compris une carte microSD comprenant le système d’exploitation, le câble HDMI pour relier le moniteur ainsi qu’une alimentation. Il vous restera à brancher un moniteur ainsi que le clavier/souris et allumer le système. Pour démarrer, sachez que la nouvelle version de l’OS ne comporte plus l’utilisateur par défaut. Pour bénéficier des paquets et des mises à jour, il faut créer un compte utilisateur sur le site my.raspberrypi.org/login.

Installation avec Raspberry Pi Imager

Il arrive souvent que les versions de l’OS intégrées dans les packages soient dépassées et refusent de démarrer. L’erreur que nous avons le plus souvent rencontrée lors du démarrage initial d’un packge neuf était relative à une incompatibilité affichant le message d’erreur suivant : « start4.elf : is not compatible This board requires newer software ». L’OS étant livré avec les pilotes, ces derniers peuvent également causer des problèmes au démarrage.

Pour contourner ces dysfonctionnements, il suffit de passer par l’utilitaire Raspberry Pi Imager sur un ordinateur sous Windows ou macOS par exemple. Il faut alors installer une image complète et les mises à jour de l’OS directement à partir du site de la fondation. Dans la plupart des cas, le flashage de la carte SD avec la dernière mouture du système d’exploitation devrait régler le problème. Il est également possible d’exécuter les mises à jour manuellement pour ceux qui veulent choisir les applications dont ils ont besoin.

Après le premier démarrage, une mise à jour générale s’impose

Une fois démarré, le Pi affiche une interface utilisateur qui vous fera découvrir les fonctions basiques du système. À ce stade, il est impératif de mettre à jour le système, non seulement pour lui assurer un bon fonctionnement, mais aussi pour des raisons de sécurité. Les millions de lignes de code du système et des applications exposent des vulnérabilités documentées dans des bases de données accessibles au public (les fameuses CVE). Cette publication signifie qu’elles sont connues et faciles à exploiter. Les paquets pour PI OS sont par conséquent souvent mis à jour pour coller au plus près et corriger les CVE ou pour en atténuer les effets indésirables.

Il est fortement conseillé à ce stade de mettre à jour le package de votre Pi avant d’installer les applications dont vous avez besoin. Cette précaution vous permettra d’installer les applications sur une plateforme saine. Pour mettre à jour les logiciels du système d’exploitation, il faut savoir que la fonction APT maintient une liste des sources des logiciels sur votre Raspberry Pi dans un fichier (/etc/apt/sources.list). Avant d’installer un logiciel, vous devez mettre à jour cette liste de paquets avec la commande apt update utilisée comme suit :

sudo apt update

Une fois la liste à jour, tapez la commande suivante pour mettre à jour les paquets en utilisant la commande full-upgrade. Outre la mise à jour, elle rafraîchit aussi les changements de dépendances.

sudo apt full-upgrade

Félicitations. À ce stade, vous êtes en possession d’une plateforme Raspberry Pi opérationnelle. Nous verrons dans le prochain article comment configurer les services et installer vos premières applications et utilitaires qui peuvent servir par la suite.

Pour approfondir

Une sélection d'articles pour que vous puissiez continuer votre lecture.

Bien débuter avec le Raspberry Pi (Partie 1)

Bien débuter avec le Raspberry Pi (Partie 1)

Le Raspberry Pi est un véritable ordinateur, entièrement fonctionnel et peu coûteux. Grâce à un riche écosystème de périphériques et d’applications, il permet d’apprendre à écrire ses propres programmes ou concevoir des dispositifs électroniques.

Bien débuter avec le Raspberry Pi (Partie 2)

Le Pi est un ordinateur à but expérimental, il ne peut pas fonctionner tel quel. Il lui faut des périphériques ainsi qu’un système d’exploitation et des applications. Mais avant de se lancer dans les projets, il est nécessaire de définir vos besoins en fonction du projet envisagé.

Bien débuter avec le Raspberry Pi (Partie 2)