PROTECTION
DE LA TÊTE

La tête la première

ACCUEIL
CORPS & ANTICHUTE
MAINS
PIEDS
Sur cette seule partie du corps, pas moins de 4 points vitaux nécessitent une protection. C'est sans doute l'un des organes les plus complexes, mais aussi le plus fragile.
Protection contre les chocs d'abord. que ce soit à cause des chutes d'objets ou pour éviter de se cogner contre des parties saillantes d'une machine. Le port du casque est souvent nécessaire sur le chantier ou dans les couloirs d'une usine.
Pour la protection des yeux, il est nécessaire de bien choisir, car les lunettes et masques faciaux n'offrent pas tous les mêmes protections en fonction de votre besoin. Que vous deviez vous protéger contre les risques de projections (mécanique ou chimique) ou tout simplement contre les rayonnements UV, les normes vous aideront à bien choisir votre protection.
La protection contre le bruit, dont le risque est passé en catégorie III depuis l'année dernière, est un risque parfois plus insidieux. On va plus facilement se protéger des bruits extrêmement agressifs (marteau piqueur, moteurs,...) mais parfois oublier un bruit plus faible, mais continu dont l'exposition continue met en danger nos oreilles mais aussi notre mental. Sans parler du risque bruit que l'on va même accepter car provenant d'une source agréable (concert,..).
La tête est aussi la porte d'entrée de nos voies respiratoires. Comme pour les autres dangers, la protection respiratoire contre les poussières de toutes sortes ou contre les vapeurs répond à des critères bien précis et les normes vous permettront de bien choisir entre masques jetables, complets ou demi-masques.

Votre protection respiratoire est-elle suffisament efficace ?

De l’identification du danger à la formation à la mise en place et à l’utilisation, en passant par l’évaluation du niveau de risque et la sélection de la protection adéquate, découvrez comment définir une protection efficace pour vous-même ou vos équipes.

Corinne Pergrale-Mejean (Ingénieure d’application 3M) et Gaël Gastebois (Responsable Maintenance HSE RS components) décrivent pour vous les 4 étapes indispensables pour une protection respiratoire efficace.

La nouvelle réglementation sur l'audition

Le risque bruit, qui est la 4ème maladie professionnelle après la lombalgie, le cancer du poumon (amiante) et les troubles musculo-squelettiques.Si le coût d'une surdité est estimé à 96k€ pour l'employeur, il a également un impact très important sur la vie professionnelle et personnelle. Une surdité à 100% vous empèchera également de vous entendre et donc de pouvoir parler et communiquer.
Avec la nouvelle réglementation EU 2016/425, le risque bruit est désormais considéré comme un risque mortel ou irréversible (catégorie III).
Sylvie Sermage (Ingénieure d'application chez 3M) et Bénédicte Brunet (ingénieure prévention H&S chez RS Components) nous parlent dans la vidéo ci-dessous de cette réglementation entrée en vigueur depuis le 21 avril 2018 et des impacts pour les fabricants et les utilisateurs professionnels ainsi que des solutions pour lutter efficacement contre le bruit.
 
Confort et performance
 
  Améliorer le confort et la performance des masques à ventilation  
 

L'une des tendances dans le secteur de l'équipement de protection individuel (EPI) consiste à améliorer en permanence le confort sans impacter la performance et donc de permettre à l'utilisateur de porter plus longtemps l'équipement sans se sentir mal à l'aise...

 

Lire l'article
 
 
 
 
3M Peltor
 
  Casques de communication : améliorer l'efficacité sur le lieu de travail

 
 

Découvrez comment l'utilisation de cette gamme populaire de protection auditive sur la ligne de production peut améliorer l'efficacité tout en protégeant l'audition de vos collaborateurs.





Lire l'article