Déterminé à enseigner à de nouvelles générations

Ma passion n'est pas seulement de créer, mais d'enseigner 

Devenir un ingénieur ou un inventeur est bien plus qu'un choix ; pour le passionné influent Norbert Heinz, c'était un rêve d'enfant.

Norbert, qui vit en Allemagne, a pendant de nombreuses années testé des applications de commande de mouvement, inspirant les 50 000 abonnés de sa très populaire chaine YouTube.

Et alors qu'il poursuit ses travaux, sa passion n'est pas simplement de créer, mais d'enseigner. Son désir est de participer à l'enseignement de la nouvelle génération d'ingénieurs, afin qu'ils aient un impact sur le futur.

66

"Dès le plus jeune âge, j'ai eu envie de comprendre comment les choses fonctionnaient.”

99


Revenant sur son parcours pour devenir ingénieur, il explique : "Je crois que devenir un créateur de robots est une vocation. Elle débute très tôt dans la vie.

"Pour moi, c'est l'horloge mécanique de mes parents qui a déclenché mon intérêt ; je l'ai démontée pour comprendre ce qui la faisait tiquer. J'ai eu la volonté quand j'étais enfant de comprendre comment les choses fonctionnaient et ce que je pouvais apprendre.

Une fois adulte, l'un de ces récents projets, WinchBot 2.0, a été soutenu par RS, qui l'a fourni en divers composants de son catalogue, tels que des moteurs, des entrainements et des cartes de développements, dont des Raspberry Pi et des Arduino.

Le WinchBot 2.0 est un concept de robot que n'importe qui peut créer, avec les plans, les instructions de montage, la nomenclature et la liste des codes commande RS, le tout disponible en ligne ici

Il se présente sous la forme d’un cadre triangulaire équilatéral suspendu, qui utilise trois treuils motorisés au niveau de chacun des sommets pour raccourcir ou allonger les câbles qui, à leur tour, déplacent un élément coulissant sur une tige carré pivotante centrale (tenue en position par un roulement monté au centre).

La combinaison de moteurs et de câbles déplace le module de pince du robot (placé à l'extrémité basse de la tige carrée), lui permettant d'être positionné dans une enveloppe de travail sous le cadre triangulaire.

Le WinchBot 2.0 a été développé à partir de la création originale de Norbert, WinchBot, et fournit une commande plus souple et plus précise que son prédécesseur, grâce à l'utilisation de moteurs pas à pas à spécifications plus élevées.

La motivation principale de Norbert lors de la création du WinchBot était de promouvoir l'éducation. 

66

"J'espère que ma création peut inspirer d'autres personnes pour créer des choses incroyables."

99


Il ajoute : "j'espère vraiment qu'il y aura un WinchBot 3.0, mais pas forcément l’une de mes propres créations. J'espère que ma création va inspirer d'autres personnes pour créer des choses incroyables.

"Je n'ai pas de conseils particulier à donner aux personnes qui veulent sérieusement se lancer dans la robotique, mais il est important de savoir que cela requiert un minimum de connaissances. Dans mon cas, j'étais orienté mathématiques ; j'ai passé le bac avec spécialités mathématiques et chimie. Les sciences naturelles m'intéressent en général.

Pour intéresser davantage les ingénieurs et étudiants curieux, RS et Norbert leur ont permis de programmer et de commander le WinchBot 2.0 lors du salon SPS IPC Drives, qui s'est tenu en novembre 2017 à Nuremberg, en Allemagne.

Le WinchBot 2.0 a été présenté en action sur le stand RS et les visiteurs ont eu l'occasion de discuter avec Norbert et de lui poser des questions.

Le WinchBot 2.0 est particulièrement intéressant en termes de déploiement de l'accès et de la programmation à distance, ainsi que pour la manière qu'il a de mettre en valeur les capacités de l'IoT d'une façon incroyablement simple mais efficace.

Bien que son application semble réduite par rapport aux robots industriels typiques, les principes qui le dirigent peuvent être adoptés par diverses solutions professionnelles. Un des avantages de cette conception est qu'elle peut être adaptée en utilisant simplement des câbles plus longs. Un autre avantage est qu'elle est suspendue au plafond, évitant les composants au sol, à la manière d'une grue "volante". 

66

"Chaque jour apporte une nouveauté sur laquelle travailler."

99

La popularité des projets de Norbert, et le grand nombre de vues que ses vidéos reçoivent, sont un indicateur clair de l'appétit réel qui existe pour de tels projets.

Évoquant son expérience, Norbert déclare : "il n'y a pas de journée type. Chaque jour apporte son lot de nouveautés sur lesquelles travailler et de nouveaux projets. Les projets eux-mêmes n'avancent en général pas comme on s'y attend. Le WinchBot devait à l'origine être un robot plutôt conventionnel."
Le conseil de Norbert pour les futurs ingénieurs est de suivre une voie similaire à celle qui l'a mené à son propre succès. Il explique : "programmer ne signifie pas cliquer à droite et à gauche sur des boutons colorés ; en réalité, ce sont des mathématiques, et un cursus de base est nécessaire pour progresser dans le secteur de la robotique."

Cela pourrait vous intéresser

Client

Portrait d'un inventeur

Découvrez comment Team Carbide a construit un robot de combat champion !

Client

Aller au delà de la bionique

Découvrez la remarquable technologie prothétique de Ben Ryan.