Références fabricant

Feuilles d'étanchéité

Les feuilles d'étanchéité, également appelées "papier d'étanchéité", sont des feuilles de matériau de joint qui peuvent être coupées et utilisées comme remplacement rapide et économique pour les joints. Elles sont généralement fabriquées à partir de matériaux robustes et flexibles, tels que le liège, le caoutchouc, le graphite et le nitrile, et sont utilisées dans différentes industries pour créer des joints sans fuite. Disponibles dans une grande variété de tailles et d'épaisseurs de feuilles, les feuilles d'étanchéité sont idéales pour les raccords sur mesure ou pour créer des remplacements immédiats sans avoir à attendre.

Qu'est-ce qu'un joint ?

Les joints sont créés en découpant la forme de la jonction à sceller à partir d'une feuille de matériau. Un joint, souvent associé à un joint torique, est utilisé autour de l'assemblage entre les tuyaux ou les conduits pour créer une étanchéité sans fuite et compressible qui permet le débit continu du liquide ou du gaz dans la tuyauterie. Il existe différents types de joints en fonction de l'application pour laquelle ils sont utilisés, notamment les joints de véhicule, qui sont utilisés dans les moteurs de voitures, les avions, les bateaux, etc. et les joints de bride, qui sont utilisés dans les systèmes de conduits et de tuyauterie.

Matériau approprié

Lors du choix d'un joint préfabriqué ou de la création du joint à partir d'une feuille d'étanchéité, il est important de prendre en compte tous les facteurs de votre application ou projet pour vous assurer de choisir le matériau le plus adapté. La compatibilité chimique, les températures et pressions de fonctionnement sont des facteurs qui peuvent affecter le matériau du joint, et la rentabilité à long terme peut également faire d'un matériau un meilleur choix par rapport à un autre.

  • Le caoutchouc naturel : offre une bonne protection contre la plupart des gaz et des acides doux ou des alcalis, mais le caoutchouc naturel n'est pas adapté pour les huiles, les carburants ou applications haute pression/haute température.
  • Le liège : assez économique et facile à comprimer. Il ne réagit pas agressivement avec de nombreuses substances et possède d'excellentes propriétés d'amortissement des vibrations, mais peut manquer de résistance mécanique sous une torsion significative.
  • Le caoutchouc à base de nitrile : efficace contre les fuites d'huiles, l'eau et certaines graisses, les joints en caoutchouc à base de nitrile sont relativement résistants aux produits chimiques. Toutefois, ils ne sont pas adaptés pour les agents oxydants puissants, les chlorines et cétones.
  • Le graphite : présent dans les environnements à haute température ou à haute pression, ainsi que ceux où les produits chimiques dangereux doivent être scellés, les joints en graphite peuvent varier en flexibilité en fonction de leur teneur en carbone. Les joints en graphite à haute teneur en carbone sont souvent renforcés de noyaux ou de charges métalliques pour contrer la fragilité.

Chargement

Filtres
Trier par
Page
1
sur
0
par page
Page
1
sur
0
par page