Amplificateurs opérationnels

Les amplis-op, abréviation d'amplificateurs opérationnels, sont des composants à semi-conducteur couramment utilisés dans les circuits électroniques analogiques. Ils fonctionnent en recevant un signal d'entrée et en l'amplifiant pour en faire un signal de sortie plus puissant. Les amplis-op permettent des amplificateurs à gain de tension très élevé.

Quel est le fonctionnement des amplis opérationnels ?

Ils fournissent des fonctions mathématiques telles que l'addition, la multiplication, la différenciation et l'intégration. Ce sont des amplificateurs de tension qui sont généralement équipés d'une entrée différentielle et d'une sortie à extrémité simple.
Il existe deux entrées dans un amplificateur opérationnel, qui sont appelées entrées inverseuse (-) et non inverseuse (+). En cas d'augmentation de la tension sur l'entrée inverseuse, la tension de sortie diminue. Mais en cas d'augmentation de la tension sur l'entrée non inverseuse, la tension de sortie augmente. Si une tension égale est fournie aux deux entrées, la sortie ne change pas.

Qu'est-ce qu'un amplificateur différentiel ?

Les amplis-op sont souvent appelés amplificateurs différentiels. La raison est que la sortie d'un ampli-op est relative à la différence entre les tensions d'entrée.

Où sont utilisés les amplis-op ?

Les amplificateurs opérationnels permettent une grande variété d'utilisations dans les circuits électroniques. Voici quelques exemples de la manière dont ils sont utilisés :

  • Oscillateurs à quartz et générateurs de forme d'onde
  • Préamplificateurs et mémoires tampon de fréquences audio et vidéo
  • Intégrateurs
  • Comparateurs
  • Convertisseurs analogique-numérique (ADC) et numérique-analogique (DAC)
  • Voltage Clamp
  • Calculatrices analogique
  • Filtres
  • Différenciateurs
  • Redresseurs de précision
  • Régulateurs de tension linéaires
  • Régulateurs de courant
  • Redresseurs de précision
  • Détecteurs crête à crête de précision

Comment choisir son ampli opérationnel ?

Il faut d'abord le besoin en fonctionnement interne de l'ampli : doit-il être en mode inversé ou non-inversé ? À alimentation simple ou double ? Quel gain différentiel en sortie recherche-t-on ? Sur quelle gamme de tension différentielles ? La bande passante est-elle suffisante pour ne pas la saturer ? Voilà autant de questions qu'il est important de se poser avant l'achat.
Concernant le montage de base de l'ampli op, vous avez le choix entre les modèles CMOS et ceux à montage traversant.


...
En savoir plus Réduire

Filtres

Afficher 1 - 3 sur 3 produits
Nombre de résultats par page
Description Prix Type d'amplificateur Type d'alimentation Type de montage Tension d'alimentation asymétrique typique Type de boîtier Tension d'alimentation symétrique typique Gain en tension typique Nombre de canaux par circuit Nombre de broches Produit gain bande typique Slew Rate typique Type de sortie Fréquence de fonctionnement maximum Densité tension/bruit d'entrée typique
Code commande RS 639-6896
Référence fabricantTA75S558F(TE85L,F)
MarqueToshiba
0,206 €
l'unité (par multiple de 10)
Unité
- Double CMS - SSOP ±12 V, ±15 V, ±5 V, ±9 V 100 dB 1 5 - 1V/µs - - -
Code commande RS 168-7410
Référence fabricantTC75S51F(TE85L,F)
MarqueToshiba
0,111 €
l'unité (en bobine de 3000)
Unité
CMOS Simple CMS 1,5 → 7 V SSOP - 70 dB 1 5 - 0.3V/µs - - -
Code commande RS 760-3148
Référence fabricantTC75S51F(TE85L,F)
MarqueToshiba
0,121 €
l'unité (par multiple de 10)
Unité
CMOS Simple CMS 1.5 → 7 V SSOP - 70 dB 1 5 - 0.3V/µs - - -