Récemment recherché
      • Publié le 10 janv. 2023
      • Mis à jour le 31 oct. 2023
    • 13 min

    Les risques liés à un mauvais serrage au couple

    Les risques liés à un mauvais serrage au couple

    Article mis à jour le 24/08/2023

    La maîtrise du serrage lors d’un assemblage est une nécessité pour garantir les exigences de sécurité, de performance et de qualité. Un couple est un effort qui permet à une pièce de tourner sous l’action de deux forces égales. En fait, pour parler de couple, il faut une combinaison de deux éléments. L’un est la longueur du bras de levier et l’autre, c’est la force appliquée à ce bras de levier. Le but de cet article est d’identifier les besoins de l’utilisateur en matière de serrage des pièces et les solutions proposées par FACOM pour éviter les risques liés à une mauvaise application du serrage au couple.

    Les précautions à prendre au moment du serrage

    Quand on serre un écrou, du fait des filets de la vis, on transforme un mouvement rotatif en mouvement longitudinal. Vous devez positionner l’outil de façon perpendiculaire à l’axe. Une mauvaise position entraînera la modification de la trajectoire de la vis. L’opérateur doit en outre placer la main à l’endroit prévu sur la poignée et tirer dans l’axe, ensuite exercer un mouvement lent et continu. Dès l’obtention du signal, vous devez stopper l’effort sous peine de déformation ou de rupture de la vis.

    La maîtrise du couple de serrage permet de maintenir les pièces en parfait contact, quelles que soient les contraintes. Elle permet aussi d’éviter de déformer les éléments de l’assemblage, à la suite d’un mauvais serrage. Enfin, cette précaution évite de déformer ou de casser l'assemblage ou la vis.

    La norme ISO 6789 ou NF 26789 détermine la classification, l’étendue de la mesure, la tolérance, la durabilité d’étalonnage et la procédure d’essai. Le laboratoire FACOM est accrédité pour réaliser toutes ces opérations. Les produits FACOM possèdent de nombreux avantages. Ils sont développés pour dépasser les préconisations de la norme ISO 6789. Ils ont un numéro de série gravé sur le corps pour une meilleure traçabilité. Ils sont livrés neufs avec un certificat d’étalonnage. Enfin, ces produits ont une excellente répétabilité.

    Les solutions FACOM pour la première catégorie de situations

    Pour sélectionner le bon outil, l’utilisateur doit connaître ses besoins. Ceux-ci peuvent se limiter au serrage de petites pièces avec des couples très faibles inférieurs à 10 N.m. Réaliser des serrages de maintenance de production est un autre type de besoin que peut avoir un opérateur. D’autres veulent plutôt fiabiliser leurs serrages sans faire de surcharge, au regard de la faiblesse des couples. Il y a ceux qui veulent une traçabilité des serrages effectués, surtout en cas d’audit ou de contrôle qualité.

    Pour toutes ces situations, FACOM propose une panoplie de solutions permettant de sécuriser vos assemblages en utilisant le bon outil qui vous permettra de réaliser un serrage parfait. Le tournevis dynamométrique A300 ou A400 est une de ces solutions. L’outil offre une précision de plus ou moins 6 % et une endurance de 50 000 cycles. Il est muni d’un système de débrayage, ce qui évite de faire des surcouples. Par ailleurs, le réarmement est automatique et le débrayage se fait à 120°. Finalement, ce matériel offre une excellente précision et une endurance renforcée.

    Le tournevis dynamométrique électronique est une autre solution proposée par FACOM. D’une très grande précision de plus ou moins 2 %, l’outil offre une excellente répétabilité sans effet d’usure. Il est conçu pour un usage intensif estimé à 25 000 cycles. En plus de la possibilité de préréglage de neuf couples et/ou angles qui existe, l’outil permet deux modes d’utilisation à savoir : le mode suiveur et le mode pic. La mémoire permet d'enregistrer 250 valeurs et de les transférer sur un ordinateur. Ce modèle de tournevis est conçu pour offrir une haute précision et une traçabilité de ses serrages. Il permet également de faire des contrôles de serrage.

    Les solutions liées à la seconde catégorie de situations

    Le besoin de l’utilisateur peut aussi consister à effectuer des opérations pour des applications de serrage des couples différents pour des applications de maintenance et de production. La nécessité d’avoir une précision optimale et une tolérance faible pour assurer de la qualité d’applications est un autre type de besoin. Enfin, l’adaptation de différents accessoires sur la clé, en raison de la difficulté d’intervenir sur des applications auxquelles l’on n’a pas accès, peut constituer un réel besoin.

    Dans l’un ou l’autre cas, les clés à déclenchement automatique Digi-Cal série 307 sont une des solutions possibles. Ses avantages sont nombreux et diversifiés. Son niveau de précision est très élevé, plus ou moins 4 %. L’affichage de la valeur se fait à l’aide d’un vernier digital haute visibilité et étanche IP54. Cette technologie permet un réglage deux fois plus rapide et une meilleure répétabilité. Sa faible amplitude d’erreur permet un usage intensif, environ 50 000 déclenchements. Afin d’économiser la batterie, l’écran se met en veille au bout de 30 secondes et la clé peut continuer à être utilisée sur le dernier couple réglé.

    Équipée d’un réarmement automatique, la clé 306D est adaptée pour une utilisation « serrage à gauche/serrage à droite », avec retournement du cliquet. Par ailleurs, la possibilité existe de monter différents accessoires sur cette clé : fourches, clés à œil, crow foot. Cette clé révolutionnaire à réarmement automatique est disponible en 9 références qui s’articulent autour de 4 capacités couvrant ainsi les couples de 10 à 340Nm. Les séries 306A sont munies d’un cliquet amovible tandis que les séries 306D sont fournies sans accessoires. Mais un emmanchement de 9 X 12 ou de 14 X 18 leur est néanmoins associé.

    Les solutions inhérentes à la troisième catégorie de situations

    Votre souci est-il d’effectuer des opérations de serrage à grande échelle et en grande série ? Ou alors, voulez-vous sécuriser vos serrages en évitant que l’opérateur dérègle la clé ? Votre besoin est-il de fiabiliser vos serrages et d’avoir une excellente répétitivité au moment d’assembler les produits finis ?

    Dans l’un ou l’autre cas, la solution que vous propose FACOM c’est de faire recours à une clé de production. Celles-ci sont disponibles en deux séries. La première d’entre elles est la série 248. Elle offre une précision de plus ou moins 4 % et une endurance de 100 000 cycles. Le réarmement est automatique. Une fois la clé réglée dans les laboratoires de FACOM, l’utilisateur n’a plus la possibilité de la régler à nouveau. Le réglage des clés de production se fait par couple mètre. Ce réglage est effectué sur la clé neuve, par le fournisseur, au moment de la commande.

    La deuxième série de clés de production est la série 446. Elle offre une précision de plus ou moins 8 %, une endurance de 50 000 cycles et un réarmement automatique. et un déclenchement à grand débattement évitant les sur-couples accidentels. Une fois réglée, la clé ne peut faire l’objet d’un nouveau réglage par l’utilisateur. Son emmanchement de 20 X 7 ou 9X12 permet d’adapter des embouts spéciaux conformément aux besoins de l’utilisateur. Les endurances, à ce niveau, sont plus larges que celles prévues par la norme. Ces clés se règlent via un contrôleur de couple ou en laboratoire à l’aide d’un appareil de mesure des couples.

    Les solutions proposées par FACOM pour la quatrième catégorie de situations

    Votre préoccupation est-elle de vous assurer de la qualité du serrage et d’en avoir la traçabilité ? De contrôler qu’au moment du serrage l’opérateur n’a pas fait de sur-couple ? Ou de vérifier que les opérateurs respectent bien les procédures d’assemblage ?

    Les solutions préconisées par FACOM pour ce type de préoccupations sont les clés électroniques E.306. Cette série de clés offrent une précision de plus ou moins 2 % entre 20% et 100% de la capacité de la clé (4% entre 5 et 20%). Il est possible de programmer 9 couples de serrage afin de gagner du temps lors du changement de couple. Après chaque serrage le couple appliqué peut être enregistré et transférer sur un ordinateur pour assurer une traçabilité des serrages (mémoire de 250 serrages). Les modes Pic et Suiveur permettent le serrage (pic) et également du contrôle (suiveur).

    Les clés dynamométriques E.316 présentent les mêmes caractéristiques et avantages et permettent en plus de faire du serrage à l’angle.

    Les solutions FACOM en lien avec la cinquième catégorie de situations

    Les attentes du manager sont également prises en compte dans les solutions FACOM. La première consiste à vérifier si la précision des outils de serrage contrôlé ne varie pas dans le temps. Et enfin, de s’assurer que les outils sont toujours conformes à la norme ISO 6789, suivant la fréquence d’utilisation.

    La clé électronique connectée E.516 fonctionne grâce à une connexion Bluetooth. Elle s’utilise grâce à une application téléchargeable sur votre smartphone ou tablette. Tous les réglages se font à partir d’un appareil mobile. La progression et le contrôle du serrage se font sur l’écran du mobile & celui de la clé. La clé électronique connectée E.516 offre une traçabilité des opérations par le biais du téléphone ou de la tablette. L’envoi des données vers un ordinateur est possible. Le réglage se fait rapidement grâce au téléphone/tablette et à l’application. Sur une clé connectée, quand le serrage est bon, tous les voyants sont verts, mais quand le serrage est mauvais, tous les voyants sont rouges.

    Le recours aux équipements de calibration permet de s’assurer que l’outil est conforme à la norme. Le contrôle qualité peut se faire en atelier avant chaque phase d’utilisation, dans un laboratoire métrologie COFRAC ou dans un laboratoire externe. Tous les outils mentionnés dans cet article doivent être contrôlés tous les ans &/ou tous les 5000 déclenchements. Le contrôle se fait par des capteurs et un banc d’étalonnage.

    Un réglage du couple et lecture plus facile

    En 2023, Facom intègre 2 nouvelles gammes de clés dynamométriques : la série 209 et la série 307.

    La gamme Facom de clés dynamométriques mécaniques à vernier (Type 2, Classe A) se compose donc des séries 209, 306 et 307.

    Cette offre large permet à Facom de toujours proposer le meilleur outil à ses utilisateurs les plus exigeants recherchant la qualité, la robustesse, la précision et la fiabilité.

    SERIE 209 Facom

    Les clés dynamométriques série 209 remplacent l’ancienne série 208 en apportant davantage de facilité et de praticité à l’utilisateur.

    Il s’agit d’une série de clés mécaniques à vernier comprenant 4 clés à cliquet fixe couvrant une plage de couple de 10 à 340Nm et assurant une précision de ± 4% et une endurance de 25 000 cycles (plus de 2x la norme iso).

    Au chapitre des évolutions nous noterons une fenêtre d’affichage de la valeur réglée (en Nm) grossissante pour plus de confort et de facilité de réglage.

    Le système de réglage par rotation du manche a également été revu et permet désormais de régler la valeur de couple 2x plus rapidement.

    Il est intéressant de noter que cette clé permet à un néophyte de la régler sans risque d’erreur.

    Le manche est équipé d’une bague carrée évitant le roulement de l’outil et les risques de chutes ainsi que d’un œillet d’accroche permettant le travail sécurisé en hauteur (compatible avec les accessoires Facom SLS) et le rangement sur panneau d’atelier.

    Les clés dynamométriques série 209 en quelques chiffres :

    • Mono-sens à déclenchement sensitif et sonore.
    • Réarmement automatique.
    • Livrées avec certificat d’étalonnage ISO 6789.
    • Norme NF EN 6789, ISO 6789, DIN EN ISO 6789.
    • Précision de ± 4%.
    • Endurance 25.000 cycles.
    • Cliquet fixe 72 dents (angle de reprise de 5°).
    • Couple affiché en Nm.

    SERIE 307 

    Surnommées Digi-Cal (Digital et Calibration) la nouvelle série 307 vient se poser comme la référence des clés dynamométriques mécaniques haut de gamme.

    Cette nouvelle clé dynamométrique dispose d’un vernier digital.

    • Avantages : un réglage 2 fois plus rapide, aucune source d’erreur possible et une répétabilité phénoménale.

    Le capteur d’effort se « tare » à chaque nouveau réglage ce qui permet à la clé de ne dévier que très peu dans le temps.

    L’écran dispose d’une mise en veille au bout de 30 secondes pour préserver la batterie mais la clé reste utilisable sur le couple réglé.

    Nous retrouvons sur ces clés dynamométriques la bague carrée sur le manche évitant le roulage et la chute de l’outil, l’œillet d’accroche compatible SLS.

    Cette gamme se décline autour de 8 références avec ou sans cliquet (72 dents ; 5° de reprise) et couvre une gamme de 10 à 340Nm.

    Les clés dynamométriques série 307 en quelques chiffres :

    • Mono-sens à déclenchement sensitif et sonore (utilisation en serrage anti-horaire par retournement du cliquet).
    • Réarmement automatique.
    • Livrées avec certificat d’étalonnage ISO 6789.
    • Norme NF EN 6789, ISO 6789, DIN EN ISO 6789.
    • Précision de ± 4% (± 2% en sortie d’usine).
    • Endurance 50.000 cycles.
    • Cliquet amovible 72 dents (angle de reprise de 5°).
    • Couple affiché en Nm sur écran digital IP54.
    • Attachement 9x12 ou 14x18.

    Replay : Quels sont les risques induits d'une mauvaise application du serrage au couple ? FACOM | RS

    Produits associés

    Pour aller plus loin