Récemment recherché
      • Publié le 30 mai 2024
      • Mis à jour le 19 juin 2024
    • 8 min

    Quels outils et équipements pour une hygiène optimale dans les bâtiments de l'industrie agroalimentaire ?

    Machines dans une usine industrie agroalimentaire

    L'industrie agroalimentaire est soumise à des réglementations strictes en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire. Pour garantir la qualité des produits alimentaires, prévenir les risques de contaminations croisées et protéger la santé des consommateurs, le maintien d'un niveau d'hygiène optimal dans les bâtiments de production est crucial.

    Pour atteindre cet objectif, les entreprises agroalimentaires disposent d'une panoplie d'outils et d'équipements spécialisés. Comment procéder ?

    Faciliter l'entretien des infrastructures et des locaux

    Les bâtiments et les entrepôts de l’industrie agroalimentaire sont composés de différents espaces dédiés à la production, au stockage et à la distribution des produits alimentaires, mais aussi de chambres froides et de laboratoires d'analyse.

    1. Les infrastructures et les locaux doivent être conçus et entretenus de manière à respecter les normes d'hygiène et de sécurité alimentaire.

    Pour créer des environnements sûrs et hygiéniques, il est essentiel de choisir les bons matériaux, adaptés à chaque usage.

    Quels matériaux ?

    Optez pour des surfaces facilement lavables : toutes les surfaces des zones de production, y compris les sols, les murs, les tables de travail et les équipements, doivent être fabriquées à partir de matériaux lavables. Un incontournable pour prévenir la contamination des aliments

    • L’acier inoxydable : il est durable, résistant à la corrosion et facile à nettoyer. Il peut être stérilisé à la chaleur et résiste à une large gamme de produits chimiques désinfectants.
    • La résine époxy : ce revêtement durable et facile à nettoyer peut être appliqué sur les sols, les murs et les comptoirs. Il est résistant aux produits chimiques et aux rayures, ce qui en fait un matériau idéal pour les zones à forte circulation.
    • Le plastique : il est léger, bon marché et facile à mouler dans différentes formes. Attention toutefois : exposés à des températures élevées ou à des produits chimiques agressifs, certains types de plastiques peuvent se fissurer ou se dégrader. Il faut donc choisir un type de plastique adapté à l'application que l’on veut en faire. D’autre part, en ces temps de préoccupation environnementale, il faut aussi penser à sa fin de vie et à sa capacité à être réutilisé ou recyclé.

    En ce qui concerne le carrelage ou le béton : ces deux matériaux sont des options durables. Mais s’ils ne sont pas scellés avec soin, tous deux peuvent être poreux et abriter des bactéries.

    2. Des produits de nettoyage et de désinfection adaptés aux surfaces et aux types de contamination doivent être utilisés régulièrement, selon le plan de nettoyage propre à chaque bâtiment (Température, dosage, action mécanique, temps d’action…)

    Quels produits ?

    • Des désinfectants : à base de chlore, d’ammonium, d’acide ou d’alcool, ce sont des produits efficaces pour lutter contre un large éventail de bactéries, de virus et de champignons. Ils sont souvent utilisés sous forme de solution liquide, de poudre ou de lingettes (pour les désinfectants à base d’alcool).
    • Des produits de nettoyage enzymatiques : les produits de nettoyage enzymatiques décomposent les matières organiques telles que la graisse, les protéines et les sucres. Ils peuvent être utilisés pour nettoyer une variété de surfaces, y compris les sols, les murs et les équipements.
    • Des détergents alcalins : souvent utilisés sous forme de solution liquide ou de poudre, ils sont efficaces pour éliminer la saleté, la graisse et les autres salissures.

    Attention, tous ces produits doivent être utilisés et appliqués selon les instructions des fabricants.

    • Avant de les utiliser, lisez attentivement les étiquettes de chacun de ces produits de nettoyage et de désinfection.
    • Au moment de leur utilisation, suivez les instructions du fabricant.
    • Lors de l’utilisation de ces produits, portez l’équipement de protection approprié : gants, lunettes, blouse.
    • Après chaque opération, rincez abondamment afin d’éliminer tout résidu de produit qui pourrait nuire à l’efficacité d’un autre produit ou risquer d’être source de toxicité et de contamination des denrées

    3. Des stations de lavage des mains et des bottes accessibles et fonctionnelles

    Elles doivent être installées à l'entrée de chaque zone de production. Ces stations doivent être équipées de savon antibactérien, d'eau courante chaude et froide, de sèche-mains ou de serviettes en papier à usage unique.

    4. Des systèmes de climatisation, de chauffage et de déshumidification

    Ils sont indispensables pour maintenir des conditions environnementales optimales.

    Ligne de production agroalimentaire

    Optimiser l'entretien et la maintenance des machines et des équipements

    L’industrie agroalimentaire a recours à une large gamme d'outils et de machines spécialisés. Leur entretien est crucial pour garantir la sécurité alimentaire, la qualité des produits et la conformité aux réglementations strictes en vigueur. Un programme d'entretien rigoureux permettra de prévenir les pannes, d'assurer le bon fonctionnement des machines mais aussi de minimiser les risques de contamination des aliments.

    • Quelles machines et quels outils ?

    Des convoyeurs, des trieuses, des broyeurs, des mélangeurs, des fours, des pasteurisateurs, des conditionneuses, etc. Ces machines permettent d'effectuer les différentes étapes de la transformation des aliments, depuis le nettoyage et la préparation des matières premières jusqu'à l'emballage et l'étiquetage des produits finis. Parmi les outils et les instruments indispensables aux opérations de production, on compte les couteaux, les thermomètres, les balances, les pH-mètres et les outils de mesure et de contrôle.

    Conseils d'entretien :

    • Des dégraissants et des nettoyants alcalins : pour éliminer les huiles, les graisses et les résidus alimentaires et les salissures tenaces.
    • Des désinfectants : pour éliminer les bactéries, les virus et les champignons.
    • Des produits de lubrification : pour protéger les pièces mobiles et réduire la friction.
    • Des produits de protection contre la corrosion : pour protéger les machines de la rouille et de la détérioration.

    En plus des produits d'entretien, divers outils sont nécessaires pour le nettoyage et l'entretien des machines :

    • Des chiffons, éponges et brosses en parfait état : pour nettoyer les surfaces des machines, les zones difficiles d'accès et éliminer les résidus tenaces.
    • Des aspirateurs : pour aspirer la poussière, les débris et les liquides.
    • Des nettoyeurs haute pression : pour nettoyer les surfaces difficiles à atteindre et éliminer les salissures tenaces.

    Optimiser l'hygiène et la sécurité, toute une organisation

    Former son personnel

    Pour éviter tout risque de contamination mais aussi les blessures et les accidents de travail, les employés de l’industrie agroalimentaire doivent être formés aux bonnes pratiques (règlementation en vigueur, règles d’hygiène, port des EPI adaptés etc.)

    Définir un plan de lutte contre les nuisibles

    Les insectes, les rongeurs et les oiseaux peuvent à la fois causer des dégâts matériels et contaminer les aliments. Les rongeurs et les insectes sont porteurs de germes comme les salmonelles ou les staphylocoques dorés. Les insectes peuvent déposer leurs œufs sur les denrées, les plans de travail ou les ustensiles.

    Quelques conseils :

    • On nettoie et on range tous les jours les locaux
    • On stocke les denrées dans des contenants fermés
    • On élimine régulièrement déchets et les résidus

    Optimiser la gestion des déchets

    Des poubelles munies de couvercles et des sacs poubelle à usage unique doivent être disposés à proximité des zones de travail pour faciliter l'élimination des déchets alimentaires et des emballages.

    Un système de collecte et d'évacuation des déchets efficace doit être mis en place pour éviter l'accumulation de déchets et la prolifération des nuisibles.

    Quelques conseils :

    • Nettoyez les plans de travail immédiatement après élimination des déchets
    • Lavez-vous les mains après chaque manipulation de poubelle ou de déchets

    Surveiller et contrôler

    Pour garantir l'efficacité des mesures d'hygiène, des procédures de surveillance et de contrôle doivent être mises en place.

    La température et l'humidité des zones de production doivent être maîtrisées et contrôlées régulièrement pour prévenir la croissance des micro-organismes nuisibles.

    À noter : l’entretien et la maintenance des installations de froid positif et négatif, les vitrines, les matériels de cuisson, les cellules de refroidissement…peuvent être pris en charge par l’établissement ou alors sous traités à un prestataire de service.

    Des tests de surface, des analyses microbiologiques et des inspections régulières des installations et des équipements doivent être organisées.

    L'utilisation d'outils et d'équipements adéquats, combinée à des pratiques d'hygiène rigoureuses, est indispensable pour maintenir un niveau d'hygiène optimal dans les bâtiments de production agroalimentaire. En assurant un environnement de travail propre et sûr, les entreprises agroalimentaires peuvent protéger la santé des consommateurs et garantir la qualité de leurs produits.

    Produits associés

    Lubrifiant WD40

    Graisses & lubrifiants

    Consultez notre vaste gamme de graisses, d'huiles et de lubrifiants. Nous avons tout ce dont vous avez besoin, proposé en différentes tailles et différents formats.

    Les graisses

    Pour aller plus loin

    Liens connexes